.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

jeudi 31 mai 2018

La balade de Sirius II. Gijon et Saint Vincent de la Barquera...

.

...Malgré le manque se sommeil, le 28 mai au soir, nous fêtons dignement l'anniversaire de celui qui murmurait aux oreilles des baleines !  Sympa, nous trinquons à l'impétrant, à nos familles et aux amis de l'APPV. 
    Le lendemain, visite de Gijon,  la vieille ville des pêcheurs, très animée grâce aux nombreuses cidreries et autres bistrots à tapas, le centre ville derrière le port et son magnifique marché "del Sur" et la villes moderne et sa belle promenade le long de la grande plage. A midi, excellent repas dans un bon restaurant à tapas sur la plaza mayor. 
    Gijon est une ville très remuante, gaie et vivante. Il est visible que les gens aiment s'y amuser et l'ambiance est festive en diable. C'est la 4ème fois que nous y venons et nous remarquons quand même que les prix y ont beaucoup augmenté. Sur le plan nautique, pas de pb, marina moderne, bien organisée et totalement compréhensible. Accueil très sympathique des personnels. 

10h le 30 mai.
Nous quittons Gijon non sans avoir dit au revoir à Denise, notre charmante hôtesse d'accueil qui avait fait grosse impression sur notre Président. ( mais ça, ça été dit.)
Denise est une Espagnole qui a un prénom français et moi un Français  qui a un prénom espagnol : Miguel. 
Cela nous a bien rapproché.
Donc nous partons direction d'un petit port à 30 MN à l'est du nom de Ribella ou Marinella enfin avec un nom qui se termine en A. Pour des détails plus précis vous lirez l'article de mon navigateur. Moi je suis le Boss et un Boss délègue. ( N'est-ce pas Christophe.)
Un Boss mange, fait la sieste pour être bien reposé afin qu'il puisse prendre en toute lucidité les décisions importantes et s'occupe de la pêche.
A ce propos 4 gros maquereaux sont dans notre seau une heure seulement après notre départ. J'ai fait retirer ma ligne de traîne, fait mettre une ligne à thon et augmenter la vitesse du bateau pour arriver à Bellamarinella à l'heure de l'apéro.

Si vous passez un jour à Gijon vous verrez une place qui porte mon nom. Piazza San Miguel. 
Magellan a une statue aux Philippines là où il s'est fait assassiner, moi une simple place mais je suis reparti vivant....... Balade au village à l'heure du "paséo", sympa, excellentes boutiques de chocolat. 



Sur la plan nautique, attention, les cartes sont fausses. On peut être accueilli sur le grand ponton  EST qui délimite la nouvelle marina. On y accède par un chenal dragué mais très étroit qu'il convient de respecter soigneusement. Bon accueil quand il y a quelqu'un, port privé.  
Le 31 mai
Tôt le matin  nous quittons le charmant petit port encore endormi de Ocatarinettabella sur la pointe des pieds sans faire de tchi tchi et nous regagnons la haute mer.
30 MN au moteur et sous pilote ce qui nous donne du temps pour avoir de grandes discussions hautement philosophiques sur le temps qui passe, qu'est-ce qu'il y avait avant le big bang, l'homo sapiens était il noir lorsqu'il a quitté l'Afrique pour conquérir le monde....
Bref, Nous voila ce soir au mouillage dans un autre port très joli du nom de Saint Vincent della Barqua.

Demain Santander, ce sera un autre jour....

Amitiés à tous

Sirius II

Aucun commentaire:

Publier un commentaire