.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

mercredi 17 avril 2019

NAVICLEAN : TARAMEA l'a testé pour vous !


Un nouveau process pour nettoyer les carènes a été mis en place au Port de Locmiquelic.

TARAMEA l’a testé pour vous.
Principe : il s’agit d’un système équivalent à celui utilisé pour les voitures : le bateau avance entre des rouleaux verticaux et horizontaux qui nettoient les parties verticales et horizontales des œuvres vives.
Taramea a été recouvert d’une matrice dure (Altura 619) en mars 2018. Depuis cette date il alterne   entre des périodes de navigation et des séjours au port de Vannes. Depuis octobre 2018, il est resté amarré au port de Vannes et jusqu‘a ce jour.
Avant le lavage, l’operateur  a procédé à une visite de la coque (photos et plongeon) pour voir l’état de saleté et la présence éventuelle de « Fico ». Constat : pas de « Fico » sur l’hélice mais uniquement sur la pièce caoutchoutée qui protège le self).
Le lavage a duré 30 minutes.
A l’issue du lavage, la coque est ressortie parfaitement propre mais les « Ficos » restaient accrochés. Le plongeur les a grattés.
Conclusion : ce procédé permet sans aucun doute d’allonger les délais entre 2 carénages mais il faut se déplacer à Locmiquelic.
Le coût de l’opération dépend de la longueur du navire (100 euros pour un bateau de 10 mètres). Sur présentation de la carte d’adhérent de l’APPV, vous pouvez donc bénéficier de réduction !
Adresse : www.naviclean.fr qui est un site très parlant !
Etienne.

mardi 16 avril 2019

APPV & SNSM



Le 12 avril 2019, devant la capitainerie, une animation a rassemblé de nombreux membres de l’APPV.
En effet, c’était l’occasion pour l’Association des Plaisanciers du Port de Vannes, de remettre le chèque de la collecte qui se fait chaque année au sein des adhérents.
C’est pas moins de 600€ recueillis qui viendront en aide à nos amis de la SNSM et qui portent sur l’année 2018.

Et à titre pédagogique, la SNSM est venue déclencher un canot de survie dans le port, attirant par la même une foule de badauds.
La démonstration a été l’occasion de rappeler les bonnes pratiques et de détailler tout ce qui compose le canot.

Un exercice très utile et particulièrement apprécié de tous les navigateurs, qui heureusement n’ont pas « souvent » l’occasion de déclencher leur canot de survie.

S’en est suivi la remise du chèque au local de l’APPV et d’un petit discours du Président Etienne DUPONT accompagnés du verre de l’amitié.


William

lundi 4 mars 2019

La belle journée !!



Une bonne centaine de Formules 1 nous contemplent, rutilantes et agressives dans un vacarme d'échappements déchaînés sous les regards acérés de James Stewart, Fangio et autres Alain Prost !!! 




Mais que faisons nous là, modestes navigateurs du port de Vannes ? Hé ! Bien, cornaqués par le TGO (Très Gentil Organisateur ) Miguel, nous effectuons notre traditionnelle sortie d'hiver par ce superbe samedi du mois de mars. Cette année, nous sommes 30 à visiter le Manoir de l'Automobile à Lohéac, en Ile et Vilaine à l'est de Ploërmel. Très belle réalisation que ce manoir, qui rassemble sur 15000 m2 plus de 400 véhicules, mais qui abrite également un très intéressant  musée des vieux métiers se rapportant à l'automobile. Nous avons donc laissé nos bateaux au port pour nous ouvrir au monde de l'auto !
Nous allons de merveilles en merveilles, qui retrouvant "sa première voiture" voire la voiture des parents, dans une bonne humeur communicative tant les véhicules exposés sont magnifiques et les objet bien présentés et expliqués avec rigueur.  On ressent également que ces engins ont été omniprésents dans la vie de notre génération et qu'ils participent intimement de notre passé !!

C'est au milieu de ces merveilles que l'APPV, comme par magie, nous sort de son chapeau….l'apéro traditionnel. Merci Yves de ton habileté.
Si vous allez en cet endroit magique, prévoyez plutôt la journée car il est passionnant. 
Puis ce fut le déjeuner au restaurant "la Manivelle", qui nous offrit, outre un concert de piano improvisé par Yves (en passe de devenir TGO!!), un "starter" d'andouilles aux pommes, un "plein" de filet mignon et un "coupez les gaz"  de profiteroles…. dans une ambiance chaleureuse et musicale. 

Bon, nous sommes en Bretagne quand même et il faut revenir, en ce début d'après midi, aux traditions régionales. Nous fonçons donc vers ...Redon. Ha !! Redon,  capitale du pays éponyme, perle du pays Gallo, siège mondial du TVG urbain et port fluviomaritime !! Je crois que je n'ai rien oublié. Là, nous bénéficions du savoir et de l'entregent d'une guide de grande classe qui nous fit découvrir cette ville pourtant...bon, passons. Très vite un échange joyeux se tisse entre notre "érudite" et le joyeux groupe de navigateurs, que les trépidations de la vie de cette cité ont mis en verve.




Nous découvrons l'histoire de la ville, visitons la magnifique basilique Saint Sauveur" et son port que rejoignaient les bateaux de haute mer. Ville maintenant un brin endormie que la verve de notre guide à fait revivre le temps d'une visite !! Merci Madame.

Il est 17h30, le froid nous gagne, la fatigue également, la belle journée "à terre" est finie. Nous sommes heureux et riches de nouvelles connaissances grâce à l'action de notre TGO en chef ! Merci Miguel et à bientôt….sur l'eau, cette fois.

Gilles

samedi 2 février 2019

ASSEMBLEE GENERALE de l’APPV (portant sur l’année 2018).


Notre Association a tenu son Assemblée Générale le samedi 19 janvier 2019 à la Maison Des Associations (MDA) à Vannes dans des locaux particulièrement adaptés et fonctionnels. Deux heures de réunion intenses et dynamiques avec une cinquantaine de participants ont permis de faire le tour de lactualité de l’année écoulée, particulièrement chargée.
A nos adhérents, s’étaient joints des représentants de la Mairie, de la CPM, de l’UNAM et de VFV. Le rapport moral et le rapport financier ont été adoptés à l’unanimité et les responsables des diverses commissions ont pu présenter leurs activités de l’année 2018. Tous ces points sont disponibles dans notre bulletin annuel, qui vous a été remis ou encore envoyé.

Par ailleurs, le projet de compte rendu de cette Assemblée vous sera prochainement envoyé, sans attendre l’AG de l’année prochaine.


A l’issue de l’AG, les participants ont partagé sur place le pot de l’amitié offert par l’APPV et une trentaine de membres ont continué la soirée autour d’un diner fort sympathique au Mercure.
Le bureau de l'APPV.
Gérard présente le bilan financier de 2018.

mardi 30 octobre 2018

Une belle navigation jusqu'à Foleux


Lundi 22 octobre : 
C'est  sous une chaleur printanière que nous prîmes la "route" de Foleux au départ de Vannes et du Crouesty.
Quand je dis nous il s'agit des organisateurs de VFV  (bateau Betelem), de l'APPV(bateau Sirius) ainsi que des adorables participants disciplinés et bien organisés que sont les marins de :

>> Awel Mat
>> Garibaldi
>> La Mutine 2
>> Masayume
>> Opportune
>> Pazenn
>> Soit au total 8 bateaux.





8h : Départ de Vannes. 
Après un levé de soleil qui a éclairé notre beau golfe du Morbihan,  le ciel s'est vite couvert et le vent de NNE est monté pour s'établir autour des 20 nœuds. En serrant les fesses, la côte et ses cailloux c'est à plus de 6 nœuds de moyenne et sur mer plate que les  bateaux  arrivèrent à l'écluse dArzal.
Le soir même ils furent amarrés en bout de ponton à la Roche Bernard pour deux nuits.

Mardi 22 :
le soleil et la chaleur revinrent pour rester jusqu'au Jeudi. 
Un repas gastronomique aux Deux Magots, 

accompagnés de très bons vins ( Pouilly fuissé et Bourgueil, ...😬), a ravi  nos papilles gustatives et allégé notre portefeuille. Mais la qualité était au rendez vous.
L'après midi une salle nous fut prêtée par la mairie où Yann Le BIHAN nous a présenté le routage. 

( voir article de William.)

Mercredi 24 :
Escale à Foleux pour une nuit où un chanceux revint d'une promenade les bras chargés de ceps.


Jeudi 25 :
Étape le soir au ponton d'attente d'Arzal .
 
Vendredi 26.
Le temps s'est rafraîchi, la brume s'est posée sur la Vilaine. Il est  temps de rentrer. 
Une fois sorti de la Vilaine, un bon vent de NW nous a accueilli. 
Un grand bord vers Houat comme nous a indiqué notre routeur puis un autre en direction du Golfe ce qui va nous faire passer devant port Navalo au près serré à plus de 8N ( vitesse fond) sans cafouillage ni naufrage. 

Vive le routage !!

Miguel LEGER

jeudi 25 octobre 2018

Une réunion sympathique VFV, AMCRE et APPV à La Roche Bernard

Merci à Yann de sa démarche « pédagogique » dont le seul objectif est de faire partager.
Partager quoi ? Ses connaissances / son expertise.


 En ce bel après-midi d’automne, à La Roche Bernard, ou nos amis de Vannes Fareham, de l’AMCRE et de l’APPV faisaient escale, Yann a fait le conférencier sur un sujet qui peut intéresser de nombreux marins novices ou aguerris : le ROUTAGE.

Trop technique direz-vous? Oui certainement, pas indispensable non plus, mais très intéressant et sécurisant.

Cette animation en appelle une autre, plus pratique avec l’utilisation d’un logiciel de routage et son paramétrage. Nous attendons donc le prochain rendez-vous…


Réunis autour d’un déjeuner – presque gastronomique – les deux présidents présents respectifs de Vannes Fareham et de l’APPV ont prononcé un petit discours très applaudi, dans une ambiance chaleureuse.
Un hommage a été rendu à nos organisateurs dévoués : le célèbre Miguel, connu de tous ainsi que Jean-François.

Muriel & William


jeudi 11 octobre 2018

Feu vert pour la sortie du Rhuys !

Les 26 mètres du Rhuys s'avancent doucement au milieu des bateaux de plaisance



















       C’est sous un soleil radieux, que le Rhuys a quitté ce matin le port à flot, pour s’installer face au casino de Vannes vue sur le golfe du Morbihan.

L’événement fut tel que tous les promeneurs restaient scotchés sur place avec leur téléphone en guise d’appareil photo.

demi-tour devant la capitainerie
En effet, quelle surprise pour eux de voir la SNSM en manœuvre dans le port de Vannes pour remorquer ce monument qu’est le Rhuys. 50 ans de vie, d’histoires.
Depuis cinq ans, pas une semaine ne s’est écoulée sans qu’une personne ne m’interpelle pour me raconter une anecdote à bord du bateau, lorsque celui-ci venait prendre les passagers rive droite du port face à l’office du tourisme pour traverser le golfe et naviguer vers les îles.


pas beaucoup de marge de chaque coté du Rhuys
pour passer le pont de Kérino
Aujourd’hui, accompagné de mes amis, une logistique toute particulière s’est mise en place, chacun avec un rôle bien approprié a fait de ce moment une aventure exceptionnelle.
La manœuvre fut délicate mais comme le disent certains je sais m’entourer des meilleurs.






Le nouveau ponton du Rhuys


Un très grand merci à vous tous.
Votre ami,
Christophe Roumagnac

jeudi 4 octobre 2018

Temps de curé... BBQ d'enfer !!!

En ce 29 septembre,  mer calme petit nordet et grand soleil, 7 bateaux de notre bonne APPV armés de 22 équipiers se sont livrés  avec bonheur aux joies du BBQ sur la plage d'Er Gored.

Oh ! Certes, ce ne fut pas la navigation de l'année mais ce fut sans aucun doute le rassemblement d'amis le plus sympathique et le plus serein qui puisse exister. Lente traversée au milieu des sinagots, prise de mouillage paresseuse sur un "lagon", débarquement nonchalant et collectif avant de goûter les victuailles d'un  délicieux buffet. 

Petit mot de bienvenue d'Etienne, notre président,  puis  apéritif. Le bon vin aidant, amitié et papotages, ces deux mamelles d'une  honnête association battaient leur plein. A mentionner les délicieuses salades confectionnées par nos équipières et les excellentes  viandes...préparées par Christophe dont nous ignorions les talents de rôtisseur. Il sait décidemment tout faire, ce diable d'homme. 
 

Miguel, notre Grand Vizir, organisa ensuite une fructueuse pêche aux couteaux qui fit la joie des enfants.

Vers 16h 30, réembarquement toujours aussi serein, puis retour vers Vannes par le Logeo, Stibidenn et Arz pour faire de la voile et pêcher le bar. Vent très agréable mais point de poisson. Nous ne vous infligerons donc pas à nouveau de bilan  numérique comme quelques esprits facétieux en avaient  pris l'habitude depuis cet été !! 

20 h, Vannes il commence à faire sombre, la fraîcheur tombe, la ville résonne de musique, merci Grand Vizir pour cette magnifique sortie!!!


        Gilles, invité à bord de la belle vedette Horizon.

mardi 25 septembre 2018

Le Ficopomatus enigmaticus toujours bien présent au port de Vannes !


Comme vos le savez le « Fico », comme l’appelle les plaisanciers vannetais, est un gros problème pour la navigation.
Lors d’une opération propreté le week end du 15 septembre un groupe de plongeurs de la Jeune Chambre Economique a repêché toutes sortes d’objets. Parmi ceux-ci une table et une chaise recouvertes de Fico !


Celle-ci nous montre comment le Fico s’agglutine autour de tous objets métalliques.
On comprend mieux pourquoi nos hélices et prises d’eau de mer se retrouvent rapidement inutilisables !
Il y a une dizaine d’années, une étude faite par l’IFREMER pour l’APPV et la Mairie avait montré que :
- le mélange eau de mer/eaux saumâtres de Vannes était un terrain très favorable au développement du Fico,
-  le Fico se développait dès que l’eau atteignait 18°C,
- qu’aucun antifouling de l’époque n’agissait contre son développement. Seuls les alliages cuivreux retardaient sa progression, mais ils sont interdits maintenant !
Conclusion, laisser son bateau quelques jours dans le port de Vannes entre juin et septembre, vous avez toutes les chances de vous retrouver avec des Ficos sur votre hélice.
Seule solution, mettre son bateau à sec et gratter son hélice, opération qui peut prendre 5 à 15 minutes et permet de naviguer en toute sécurité.
MAIS, depuis le tunnel de Kérino, il n’ y a plus de cale d’échouage à Vannes. En effet la cale actuelle n’a pas de base cimentée et elle est couverte de cailloux qui abîment les coques, les quilles des bateaux et les safrans.
C’est pourquoi l’APPV va demander à la Mairie une  vraie cale d’échouage pour pouvoir enlever le Fico si nécessaire.

Etienne


Ficopomatus enigmaticus est une annélide polychète. Il s'agit d'une espèce localement envahissante sur les côtes françaises atlantique et méditerranéenne.