.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

samedi 22 septembre 2018

Promenade des marmottes


Notre sortie commune avec les 3 associations étant reportée au 22 octobre, nous nous retrouvâmes plusieurs voiliers sans but précis à devoir errer sur l’océan.

4 bateaux de l'AMCRE partirent vers Lorient et la rivière du Blavet, VFV vers une autre destination et à l'APPV nous choisîmes de partir vent de travers ce qui nous fit faire une escale à Port Haliguen où les 3 associations se retrouvèrent comme par hasard, retrouvailles qui furent fêtées autour d'un apéritif sur le ponton.

Le lendemain le vent nous indiqua la Turballe. Vent de travers modéré, vitesse de 4 nœuds ce qui nous donna l'idée de faire un concours de pêche.


C'est Yves qui sur le plateau de la recherche fit son premier bar. Une jolie bête de 60cm ( voir photo).
 Le coup de grâce fut porté 5 mn plus tard avec une bonite de 50cm. Ensuite il remplit tranquillement deux seaux de maquereaux espagnols. Les maquereaux espagnols sont des maquereaux rayés par de larges bandes vertes et grises et qui bien sûr ne parlent que l'espagnol. ( voir photo)


Et que se passât il a bord de Sirius me direz vous ?
Et bien au même endroit au plateau de la Recherche un bar de 60 cm fut également pêché puis une truite de mer, un maquereau (français celui là,) et devant le port de la Turballe en attendant que les 3 autres bateaux de l'APPV me rejoignent ( eh oui j'avais mis le spi) je fis une quinzaine de dorades grises et un petit bar avec des coques.
Tout cela est la stricte vérité et d'ailleurs c'est bien connu, les pêcheurs ne mentent jamais...


Cette promenade sur l'eau, tout à fait improvisée fut une totale réussite.  Une nuit à la Turballe puis Hoedic et enfin au Palais toujours avec du vent de travers ou bon plein jamais au dessus de 20N, d'ailleurs je vous laisse apprécier les photos, et celles ci ont bien été prises pendant cette croisière, promis juré.


Miguel Leger



Aucun commentaire:

Publier un commentaire