.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

lundi 14 novembre 2016

L'APPV anime la baie de Quiberon même pendant l'hiver !

Pour  marquer ce 11 novembre 2016, l'APPV décida de faire une navigation de nuit.

Cette sortie etant à hauts risques, nous ne fûmes pas surpris de ne pas voir une longue file d’attente au guichet des inscriptions. Cependant nous fûmes assez nombreux pour maintenir cette sortie.

Le vendredi 11


16h00 : le responsable  «  sorties »  de notre association, l’index pointé vers le ciel donna l’ordre de la mise en route des moteurs en faisant de grands cercles au dessus de sa tête comme dans Apocalypse Now.
Dans une synchronisation parfaite tous les moteurs de la flottille de mirent à fumer et à cracher de l’eau de mer.

16h15 : passage au pont de Kérino

17h30 : le soleil finit par se coucher


18h30 : la lune fait son apparition











19h : Il fait nuit !







Le vent de SW de 10 noeuds nous a permis de rejoindre Port Haliguen sur un bord à la vitesse de 5 noeuds de moyenne. L’arrivée à Port Haliguen fut extrêmement tendue. Sur la côte il y avait des feux blancs clignotants, d’autres à occultations, des feux rouges, d’autres verts, des feux blancs qui filaient le long de la côte à la vitesse d’une voiture et sans compter toutes les lumières de la ville. Il paraît qu’il y avait même des bouées cardinales non éclairées. Heureusement que nous ne l’avons su qu’après...

20h30 : Le responsable sortie fait l’appel. Tous les bateaux répondent présents.  Il est temps de passer à l’apéro !

22h30 : Extinction des feux. Une pluie fine vint  nous bercer jusqu’au petit matin.

Samedi 12

10h : La pluie fut remplacée par un brouillard épais ce qui n’empêcha pas les équipages courageux de se préparer en silence à partir vers de nouvelles épreuves. (comme dans Apocalypse Now).

13h00 : Une pluie fine vint se rajouter au brouillard (épais le brouillard il était).  Le départ fut repoussé.

14h00 : Enfin une accalmie. Le responsable sortie, l’index pointé vers le ciel… etc. etc.…
Immédiatement les prises fut débranchées  des bornes électriques ce qui coupa instantanément les radiateurs et autres chauffages à air pulsé, les moteurs se mirent à fumer et à cracher de l’eau de mer et nous voilà en mer pour une distance de 8 MN à parcourir sans escale.

 Pour ne pas rentrer trop tôt et comme la marée était haute, un petit crochet par St Philibert nous permis de nous familiariser avec les bouées  bâbord et les bouées tribord, puis le chenal de la Trinité fut remonté à la voile en tirant des bords.

Le responsable des sorties fit l’appel. Tous les bateaux répondirent présent ;  juste le temps de passer à l’apéro.
 Quelques amis appvistes  vinrent de Vannes nous rejoindre en voiture et nous finîmes la soirée dans une crêperie.

Dimanche 13.

Retour sur Vannes. Le vent semble plutôt orienté NNE. Il va falloir tirer des bords mais le coefficient de 100 va nous aider.
Quelques rafales descendant la rivière d’Auray malmenèrent nos voiliers devant le petit Vezig.

17h00 : arrivée à Vannes.

Ce sera la dernière sortie de l’année. 

L’année prochaine l’APPV organisera d’autres sorties : 
sortie de nuit, sortie pêche, nos deux sorties barbecue, on remontera une rivière, une sortie plus longue pourquoi pas et si vous avez des idées de sortie à nous proposer, nous sommes preneurs.

A bientôt,

Miguel


Aucun commentaire:

Publier un commentaire