.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

mardi 10 mai 2016

Bonjour les amis !

Deux hardis navigateurs décident, pour ce grand pont de l’Ascension, de faire renaître l'esprit de nos anciens "100 milles de l'APPV" !
C'est ainsi que Sirius et Oualaï appareillèrent de conserve pour rejoindre Port Louis, par marée de 105 et bon "suet" de 4 à 5.
Le grand coefficient et les heures de marées nous avaient dissuadées de nous rendre à Etel, comme nous le souhaitions.


Oualaï
Sirius









Belle sortie de Golfe, passage de la Teignouse en douceur et descente rapide au portant de la presqu'île jusqu'à Port Louis, où nous arrivâmes vers 14h30.
Après midi de ballade à Port Louis et bonne soirée à bord de Sirius par une météo superbe.


Le lendemain, nous devions regagner Sauzon, mais Sirius à cause du vent d'est qui allait rendre le mouillage de l'avant port très peu confortable, rejoignait le Golfe. Oualaï, d'un bord "à l'anglaise", rejoignit Belle-Île par une mer inconfortable et un vent fort "dans le pif" !
Vive le nouveau moteur.



Mampanao
A Sauzon, nous retrouvons Estrella (Daniel & Noëlle) et Samyjo (Jean-Claude, Maryvonne et les enfants). Quelle surprise !!
Le temps de se glisser entre eux que voilà le superbe Mareda (Patrick & Maria) qui arrive !
Et devant nous, le cata jaune Mampanao à André Levassor !!



Mine de rien, nous voilà donc 5 bateaux de l'APPV et de 6 avec Sirius !!
Nous nous en réjouissons d'autant plus qu'André Levassor, skipper "du cata jaune", nous invite tous pour l'apéro à son bord.
André est l'un de nos plus anciens adhérents et un navigateur fort expérimenté.
Ce fut un plaisir de boire avec sa famille le coup de l'amitié dans le vaste et luxueux intérieur de Mampanao.



Moment de plaisir d'être ensemble au cours de navigations que certains jugeront modestes mais qui témoignent du joyeux et excellent esprit qui règne dans notre bonne association.
Et pourquoi pas en 2017, le renouveau des 100 milles ?


Gilles Denamur à bord de Oualaï





Aucun commentaire:

Publier un commentaire