.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

mardi 30 octobre 2018

Une belle navigation jusqu'à Foleux


Lundi 22 octobre : 
C'est  sous une chaleur printanière que nous prîmes la "route" de Foleux au départ de Vannes et du Crouesty.
Quand je dis nous il s'agit des organisateurs de VFV  (bateau Betelem), de l'APPV(bateau Sirius) ainsi que des adorables participants disciplinés et bien organisés que sont les marins de :

>> Awel Mat
>> Garibaldi
>> La Mutine 2
>> Masayume
>> Opportune
>> Pazenn
>> Soit au total 8 bateaux.





8h : Départ de Vannes. 
Après un levé de soleil qui a éclairé notre beau golfe du Morbihan,  le ciel s'est vite couvert et le vent de NNE est monté pour s'établir autour des 20 nœuds. En serrant les fesses, la côte et ses cailloux c'est à plus de 6 nœuds de moyenne et sur mer plate que les  bateaux  arrivèrent à l'écluse dArzal.
Le soir même ils furent amarrés en bout de ponton à la Roche Bernard pour deux nuits.

Mardi 22 :
le soleil et la chaleur revinrent pour rester jusqu'au Jeudi. 
Un repas gastronomique aux Deux Magots, 

accompagnés de très bons vins ( Pouilly fuissé et Bourgueil, ...😬), a ravi  nos papilles gustatives et allégé notre portefeuille. Mais la qualité était au rendez vous.
L'après midi une salle nous fut prêtée par la mairie où Yann Le BIHAN nous a présenté le routage. 

( voir article de William.)

Mercredi 24 :
Escale à Foleux pour une nuit où un chanceux revint d'une promenade les bras chargés de ceps.


Jeudi 25 :
Étape le soir au ponton d'attente d'Arzal .
 
Vendredi 26.
Le temps s'est rafraîchi, la brume s'est posée sur la Vilaine. Il est  temps de rentrer. 
Une fois sorti de la Vilaine, un bon vent de NW nous a accueilli. 
Un grand bord vers Houat comme nous a indiqué notre routeur puis un autre en direction du Golfe ce qui va nous faire passer devant port Navalo au près serré à plus de 8N ( vitesse fond) sans cafouillage ni naufrage. 

Vive le routage !!

Miguel LEGER

Aucun commentaire:

Publier un commentaire