.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

vendredi 13 juillet 2018

Un accident évité de justesse dans le Golfe

Le 12 juillet, vers 17h15, nous (vedette HORIZON de 9,50m), avons croisé une des vedettes commerciales de transport de passagers dans le Golfe.
Nous étions dans la direction de Vannes, celle-ci se dirigeait vers Arradon et contournait la bouée verte Roguedas sur son Babord. Avec son inertie celle-ci s’est déportée sur son tribord. Nous avons donc fait une manœuvre franche et claire pour la croiser Babord/Babord.

Alors que chacun était dans sa position pour se croiser, celle-ci a alors engagé un virage franc sur Babord et est venu nous couper la route avec son Tribord pour faire une courbe (qui doit être habituelle dans leur trajet de navigation).

Nous avons dû manœuvrer pour l’éviter en mettant plein gaz d’autant que la vitesse autorisée dans cette zône (5 nœuds) semblait largement dépassée par cette vedette et lui avons adressé deux coups de klaxon auxquels il n’a pas répondu.

Ces bateaux travaillent et nous le font comprendre avec une forte agressivité et je ne suis pas le seul plaisancier à le signaler. Dans le cas présent, sans manœuvre, il nous percutait sur Babord sans ménagement et en pleine accélération, à une vitesse non autorisée dans cette zône.

Il faudrait rappeler aux pilotes que le Golfe doit se partager. Nous pouvons comprendre certains impératifs horaires, mais les règles de navigation s’appliquent à tous sans distinction entre business et plaisance.

Par ailleurs, les plaisanciers et les vacanciers "sont aussi leur fond de commerce", raison de plus pour les respecter.

l'équipage de la vedette HORIZON

Aucun commentaire:

Publier un commentaire