.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

jeudi 25 janvier 2018

Port de Vannes. Des religieuses signent la pétition contre un projet de skatepark

Le skatepark de 970 m2 sera dédié aux skateboards, aux rollers, aux BMX et aux trottinettes.
Il comprendra des obstacles (vingt au total). Le projet devrait voir le jour en juillet sur la rive droite | Lionel Cabioch

Le projet de skatepark sur la rive droite du port de Vannes continue de faire des remous. Dernier épisode en date après le recours gracieux déposé par les plaisanciers auprès du maire : une pétition a été lancée par des riverains. Parmi les signataires figurent 27 religieuses de la communauté des Sœurs de la Charité Saint-Louis installée place Théodore-Decker.
C’est une prise de position insolite ! Les vingt-sept religieuses de la communauté des Sœurs de la Charité Saint-Louis installée place Théodore-Decker sur le port de Vannes sont généralement plutôt discrètes. Mais une fois n’est pas coutume, elles ont décidé de sortir de leur silence car le projet de skatepark qui devrait voir le jour d’ici l’été risque de nuire à leur tranquilité. Elles viennent de signer la pétition lancée par vingt-quatre riverains, habitant la résidence « Quai rive droite », rue Mgr Pancemont.
Ce que tous redoutent ? « Les claquements des skateboards sur les obstacles (sauts, glissades, dérapages), bruit de fond sur les bandes de roulement, musique des équipements audio, sans parler des soirées festives et très tardives qui en découleront »,énumèrent les signataires de la pétition qui réclament « l’abandon de ce projet ».

« Problèmes de sécurité » et « nuisances sonores »

Les pétitionnaires concluent : « Après les nuisances sonores engendrées par les répétitions du Bagad de Vannes dans les anciens locaux de l’école normale féminine, devrons-nous subir celles du futur skatepark juste derrière la propriété des sœurs et face à nos immeubles ? »
Il y a quelques jours, l’Association des plaisanciers du port de Vannes (APPV) a déposé un recours gracieux auprès du maire de Vannes David Robo. Ses membres réclament le déplacement du projet. « On n’est pas contre la création d’un nouvel équipement de ce genre, mais pas à cet endroit, car ça posera des problèmes de sécurité à ses utilisateurs, sans parler des nuisances sonores »
Cet espace de 970 m2 sera dédié aux skateboards, aux rollers, aux BMX et aux trottinettes. Il ne comprendra pas de modules en plastique ou en bois mais des obstacles (vingt au total, qui seront fusionnés et non pas isolés). Le tout sera conçu en béton, jugé moins bruyant.
Plans inclinés, marches, rails… devraient lui permettre d’être homologué pour la compétition. L’appel d’offres vient d’être lancé. L’association annonce qu’elle déposera un référé auprès du tribunal administratif si le chantier venait à démarrer.
@Ouest-France

Aucun commentaire:

Publier un commentaire