.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

lundi 19 juin 2017

Oualaï, le bateau (lent...) poétique.

Bonjour à tous
A J+5, nous voila à Camaret (32° dans la cabine).  
Sauf le jour du départ, où nous avons été cueilli par un petit coup de vent,  ce ne fut que canicule, peu de vent, mer bleue, dauphins et moteur !!  quelques baignades mais la mer reste, surtout ici, curieusement fraiche. 

Sur cette côte, les embarcations sont les langoustines.
J'ai trouvé ces "demoiselles" très gracieuses. 
Une découverte agréable, le petit port de Lesconil (sur la côte de Penmarc'h) ouvert depuis quelques années à la plaisance. C'est un endroit charmant et encore préservé. Même des anglais qui sont en très très grand nombre cette année. 
Brexit ??

Beaucoup de dauphins et deux fois des marsouins, ce qui prouve que nos eaux sont propres. Un Raz de Sein magnifique et calme côté sud, mais agité et facétieux face nord? C'est fréquent.


Une journée de repos à Camaret, et on re-cingle vers le septentrion, comme dirait ce bon Raspail !! 
Salut à tous et bon courage pour les travailleurs par ces temps de canicule.
Oualaï, le bateau (lent...) poétique.

PS: lors de l'escale à Port -Tudy, Gérard, on a constaté que ton arbre était toujours là, un peu moins "japonais", un peu plus touffu !! 

Gilles Denamur à bord de Oualaï

Aucun commentaire:

Publier un commentaire