.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

dimanche 19 mars 2017

Port de Vannes : un contrat impossible à respecter !



Pour bénéficier d'une place à l'année au port de Vannes pour un bateau, chaque plaisancier doit signer un contrat qui l'engage à respecter un certain nombre de règles.

Avec l'article 3 : obligation de l'usager (le plaisancier), il est écrit :

"L'usager s'interdit de laver son bateau à l'eau douce"
et
"Le bateau de l'usager doit être en bon état de flottabilité et il doit être tenu constamment dans l'état de propreté et d'entretien qui convient à une unité de plaisance"

Laver son bateau avec l'eau vaseuse du port de Vannes est évidemment impossible.
Ce pourrait être risible si ce n'est qu'avec l'article 5 du même contrat il est écrit :

"La ville de Vannes se réserve le droit, en cas de non observation du présent contrat du règlement du port, de résilier à tout moment par lettre recommandée avec AR le dit contrat et d'exiger le départ immédiat du bateau"

Ce règlement a fait réagir un plaisancier très connu du port de Vannes, voici sa réaction :


"Chers plaisanciers du port de Vannes, n'avez vous pas remarqué que l'abondance de lois, règlements , interdictions et autres obligations entrainaient, dans le monde occidental en particulier, auprès des individus normaux dotés de  personnalité robuste un total rejet de ces prescriptions imbéciles. Nous sommes de plus en plus à "nous asseoir" sur ces "oukases"  en particulier chez les navigateurs épris de liberté dont beaucoup ne se dotent  plus d' équipements de sécurité imposés par le puissant lobby de la FIN (Fédération des Industries nautiques ) composée d'industriels, of course, mais également d'une kyrielle de vieux amiraux cacochymes et autres capitaines au long cours gâteux grassement récompensés pour faire payer le cochon de plaisancier qui heureusement "s'en tape" de plus en plus et est assez grand pour savoir ce qui lui convient !!!  
Dans ce cadre, sur mon contrat, il est effectivement stipulé que je ne dois pas laver mon bateau à l'eau douce....ce que je fais régulièrement depuis 17 ans !! De même pour la cale, une petite marée basse discrète passera sans doute inaperçue, tout comme un petit gratouillage de coque "où qu'on veut". Donc ne pas créer de commission, surtout pas !!! 
NO PASSARAN"

G.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire