.

.
Convivialité, esprit d'entraide, et création d'un lien social entre tous les plaisanciers qui fréquentent le port de Vannes

mercredi 9 septembre 2015

La balade de Oualaï

Les balades les plus agréables sont quelquefois  les moins préparées ! 
En route pour Noirmoutier, Oualaï se trouva si bien à Hoëdic qu’il y passa deux jours. 

A noter la belle zone d'échouage installée derrière les tonnes.
Accessible, d'après la capitainerie, à toutes les marées.


















Le voyage vers Noirmoutier se transforma en nav vers La Turballe à cause d’un alternateur pour le moins capricieux !!

Annick et sa superbe bonite !
A l’aplomb de l’estuaire de la Vilaine,
Annick capture une belle bonite de 2 kg !
Et comme un bonheur ne vient jamais seul, voila-t-y pas qu’on se retrouve avec les équipages de Samyjo et Estrella …à partager la dite bonite, à la provençale et arrosée d’un Pinot alsacien d’anthologie !!
Quelle soirée !!

Comme le dit Daniel, on ne change pas une équipe qui gagne. Nous décidons de rejoindre Vannes de borne électrique en borne électrique afin que Oualaï puisse charger ses batteries.
Mais d’abord, direction Piriac….et  la pêche aux moules.


La désormais célèbre pêche aux moules de Piriac


Après un rude labeur (Ah !! les forçats de la mer, comme vous pouvez le constater), dégustation de moules à la Maryvonne, puis à la Noëlle, arrosées d’un Richou blanc de Loire ma foi assez gouleyant !

 Le lendemain soir, épuisés, nous testons le restaurant chez « grand-mère ». Plutôt sympa et bon, à retenir pour une éventuelle route du sel…


Noëlle, Maryvonne, Daniel et Gilles en plein festin !


Le lendemain, nav paisible vers Le Crouesty par un petit vent sympa. L’alternateur re-fonctionne !! Un dernier apéro agrémenté d’un gros maquereau à la tahitienne et chacun repris le
lendemain la route de Vannes, Oulaï ne résistant pas à une nuit à l’Île aux Moines.

Belle balade entre copains, fortuite, joyeuse, alliant une gastronomie agréable et les plaisirs de la navigation.

A refaire encore et encore…

OUALAÏ

Aucun commentaire:

Publier un commentaire